Claire Tiedra

 

Claire Tiedra veille sur l’école

 

« J’ai rêvé d’avoir une fille le jour où j’ai vu Autant en emporte le vent; elle se serait prénommée Tara ! » C’est pourtant de trois garçons que Claire Tiedra est aujourd’hui la maman comblée. Ils s’appellent Mateo, Noam et Milan – plus pour des questions de consonances que d’origines – et sont âgés de 11 à 3 ans. Une maternité qui ne l’empêche pas de postuler en 2008 comme directrice d’école, « ce qui m’intéresse c’est de prendre le train en marche plutôt que de le regarder passer ». Après des entretiens d’embauche et une journée de mise en situation, le préavis est favorable. Elle sera des 93 nouveaux directeurs nommés, avec tout à créer ! «Je suis rentrée au DIP à l’âge de 4 ans et je n’en suis plus jamais ressortie » songe-t-elle, amusée.

 

Claire Tiedra, Directrice des établissements d'Aire-la-Ville et de Cartigny (DR)

 

Originaire d’Avully, elle se souvient du bus K qui la conduit au cycle du Vuillonnex puis au Collège de Saussure en faisant toujours un arrêt à Aire-la-Ville. Elle poursuit ses études, décroche sa licence en Sciences de l’éducation, tient sa première classe à 22 ans à peine. Douze ans d’enseignement au cycle moyen, les derniers à Plan-les-Ouates. « Cette vocation, je la dois sans doute à ma maitresse de deuxième enfantine.» Août 2008 donc, celle qui se sent enseignante avant tout voit ses responsabilités changer. Directrice de l’établissement d’Aire-la-Ville et de Cartigny, son temps partiel est bien rempli. Entretiens d’embauche, suivi de la scolarité des élèves, gestion des classes et des enseignants, procédures administratives, conseils d’établissements sont autant de tâches qui l’occupent. Ses rendez-vous préférés sont sans aucun doute les fêtes d’école et les inscriptions. Elle aime y rencontrer les élèves, y accueillir leurs familles. « Quatre nouveaux Aériens, futurs résidents des Bambous, feront leur rentrée scolaire cette année. » ajoute-t-elle ravie.

 

Claire Tiedra dans son bureau, à l'école d'Aire-la-Ville (DR)

 

Mais la principale nouveauté, c’est le retour à l’école le mercredi matin ! Proposée par le Conseil d’Etat et votée par le peuple, cette décision sera appliquée à tous les élèves de 5P à 8P. Nos chérubins auront quatre périodes d’enseignement en plus avec l’introduction de l’anglais et une augmentation du temps consacré à d’autres disciplines. « On a déjà fait un exercice à blanc. En dépit des problèmes organisationnels, c’est grâce aux professeurs à temps partiel que les heures supplémentaires seront absorbées. » Confesse-t-elle.

 

Ouverte d’esprit et dynamique, notre jeune quadra dirige toutes ces manœuvres avec une autorité naturelle ; « en tant qu’enseignante, j’étais le gros barbu de mon école », dit-elle dans un sourire. Une vie d’enseignante qu’elle regrette parfois, elle qui aime tant développer le contact avec les élèves, corriger leurs copies ou suivre de près leurs progrès. Claire Tiedra s’apprête donc à faire sa septième rentrée, faisant d’elle la directrice du plus petit établissement du Canton. Petit peut-être par la taille mais sûrement pas par l’enthousiasme !

 Texte et photos Carole Cattaneo, mars 2014

 

 

 

 

Imprimer