Journée de ski aux Contamines

De bon matin en ce samedi 15 mars 2014, 34 personnes se sont retrouvées sur le parking du cimetière pour la deuxième sortie à skis organisée par notre commune. Cette joyeuse troupe fut accueillie par notre sympathique chauffeur Didier. Avec la gentillesse, la compétence et la douceur de conduite qui le caractérisent notre conducteur nous emmena au pied des champs de neige de la station des Contamines-Montjoie en France voisine. Arrivés à bon port, les groupes se constituèrent en fonction des affinités des uns et des autres, le but étant que personne ne se retrouve seul… prudence oblige.

 

La jeunesse aérienne profite du soleil (DR)

 

S’agissait-il d’une recommandation prémonitoire ? Toujours est-il que, vers midi, à l’heure du traditionnel verre de l’amitié offert par la commune deux d’entre nous manquaient à l’appel ! Renseignement pris, le jeune Théo avait fait une mauvaise chute et avait dû être évacué par les pisteurs secouristes. Consultation médicale, examens radiologiques et un diagnostic provisoire qui met en évidence une importante contusion sur une hanche. Ouf ! selon Thierry, le papa, plus de peur que de mal, ce qui est de nature à rassurer notre groupe.

 

 Jacqueline, Delphine et Edith (DR)

 

Comme le matin, l’après-midi se poursuit sous un soleil légèrement voilé mais avec une température des plus clémentes. L’état de la neige s’en ressent, car l’on évolue maintenant sur une neige de printemps. De retour au car, alors que la journée touche à sa fin, les mines colorées et épanouies en disent long sur le plaisir que les participants ont éprouvé. Un point de contact est fait avec Théo et son papa que nous récupérons à Saint-Gervais. Accueil triomphal du jeune héros bien malgré lui de cette journée, auquel sa mésaventure n’a pas enlevé son magnifique sourire ! Nous lui souhaitons un prompt et complet rétablissement et nous réjouissons de le revoir rapidement parmi nous.

 

 Nos jeunes sportifs (DR)

 

Détente et réconfort (DR)

 

Repos en terrasse (DR)

 

15 mars 2015, Michel APOTHELOZ,  le GO du jour!

 

 

Imprimer