Inauguration de la zone 30

Ce samedi 3 mai, par un temps un peu frais pour la saison, les Aériens ont été invités, par les autorités communales, à défiler dans la rue principale du village, accompagnés par le son des toupins maniés d’une main de maître par l’Echo des Pâturages. Cette manifestation marque la fin des travaux de la rue du Vieux-Four.

 

 

Une première halte est effectuée à la hauteur de la Mairie où le conseiller d’Etat, Luc Barthassat et l’Exécutif d’Aire-la-Ville coupent le ruban qui traverse la rue de part en part. Cette étape permet surtout aux sonneurs de cloches de poser quelques minutes leurs si lourds toupins.

 

 Dominique Novelle, adjoint - Luc Barthassat, conseiller d'Etat - Barthélémy Roch, maire - Michel Apothéloz, adjoint

 

Le cortège reprend jusqu’à la place des Cressonnex où des tentes sont dressées pour accueillir la partie officielle.

 

Monsieur Dominique Novelle, adjoint, prend la parole pour remercier les autorités et la population présentes. Il souligne que l’Exécutif avait à cœur de marquer la fin des travaux, qui ont pu paraître longs à certains, et de se réunir sur le lieu même du chantier afin d’apprécier, ou critiquer, les modifications apportées. En sus de la sécurité, la rue du Vieux-Four a également bénéficié d’un embellissement avec la pose de bancs, de plantations, d’un abri de bus couvert et de nouveaux candélabres qui se parent à Noël de décorations qui font des envieux.

 

 

La parole est alors donnée au maire Barthélémy Roch qui explique que c’est la décision en 2009, du conseil municipal de créer un plan directeur communal et un plan directeur des chemins pour piétons qui a initié ces travaux. Une réflexion a été menée avec les habitants de la Commune et il est apparu que les principales préoccupations étaient la sécurité sur le chemin de l’école ainsi que le désir d’une véritable place du village. Désireuses de répondre aux attentes de ses administrés, les autorités de la commune ont donc axé les priorités sur ces deux points.

 

Les travaux pour aménager une zone 30 ont démarrés en 2013 à la suite du chantier de Cadiom, qui lui a commencé en 2011. Des passages pour piétons ont été créés sur les trois itinéraires menant à l’école, des trottoirs continus et des bornes obligent les automobilistes à ralentir. Un trottoir supplémentaire a même été ajouté sur les chemins de Vernaz et Mussel. Barthélémy Roch lance une petite pique aux parents qui se garent encore trop souvent sur ce dernier !

 

Avant de conclure, et de passer la parole au conseiller d’Etat Luc Barthassat, M. Roch tient à remercier chaleureusement M. Novelle pour le suivi des travaux.

 

Monsieur Luc Barthassat

 

Conscient que l’heure est plus à l’apéritif qu’aux discours, M. Barthassat soulignera, dans son allocution, la pertinence des zones 30 dans les villages et souhaite à tous les Aériens de profiter sereinement des charmes de leur commune.

 

Les verres se remplissent, les sandwichs sont dévorés et les discussions vont bon train. Si l’aménagement de la rue du Vieux-Four semble faire l’unanimité, il n’en va pas de même pour la nouvelle construction des Bambous dont l’architecture chagrine villageois et autorités !

 

 

Mais point de morosité, le prochain rendez-vous festif est déjà fixé par l’Exécutif, dans le courant de l’année prochaine, pour fêter la fin des grands travaux avec la nouvelle mairie, la création d’une zone sportive et d’une place du village.

Galerie photos

Texte Catherine Poupaert-Wille - Photos Marco Cattaneo / mai 2014

 

 

Imprimer