Une foule enthousiaste aux promotions

Danseurs, musiciens ou spectateurs enthousiastes, les enfants d’Aire-la-Ville se sont donné un dernier rendez-vous, vendredi 28 juin, pour fêter les promotions dans une salle polyvalente pleine à craquer, où familles et amis ont rapidement colonisé les tables. Entre projets de vacances et souvenirs de l’année scolaire, les conversations vont bon train, pendant qu’à l’extérieur les enfants jouent dans les trois châteaux gonflables installés sur le terrain de football.

 

 

Sur le terrain de football, d’immenses châteaux gonflables ont accueillis les enfants toute l’après-midi. (DR)

 

Sur scène, les différentes classes de l’école présentent bientôt leur spectacle devant un public conquis d’avance. Des salves d’applaudissements ponctuent chaque prestation, on s’emballe pour les tambours japonais, on écoute, admiratif, les chansons qui se succèdent, parfois en canon, sous la direction attentive des maîtresses, on admire les différentes chorégraphies. Puis c’est au tour des élèves de huitième d’être applaudis. A la rentrée, ils partiront pour le cycle d’orientation, et se voient remettre plusieurs livres pour marquer ce passage important.

 

L’immense buffet, tout comme la buvette tenue par l’Apealv, remportent un franc succès. Les assiettes se remplissent en deux temps, un premier passage gourmand pour le froid, un second tout aussi délicieux pour le chaud. Les vins de la commune rappellent que la vigne pousse tout autour du village. A l’extérieur, sous une petite tente, les saucisses grillent pour le plus grand plaisir des enfants qui les mangent en observant une partie de baby-foot humain.

 

Sur scène, Vincent revisite les classiques du rock. (DR)

 

Un spectaculaire solo de batterie s’échappe soudain de la salle Victor Duvillard. C’est l’heure de la scène libre, celle où les enfants qui le souhaitaient peuvent présenter les spectacles qu’ils ont imaginés en tout liberté. Avec une assurance de pro, baguettes en main, Vincent revisite les classiques du rock. « Une autre, une autre », scande le public à la fin de chaque morceau. Puis c’est l’heure de la disco, qui accompagnera parents et enfants jusque tard dans la nuit.

Texte et photos Marco Cattaneo, juin 2013

Découvrez le spectacle en images

Imprimer