Jeu de boules et bonne humeur

Apprendre à mieux se connaitre en s’amusant ? C’est ce qu’a imaginé Alain Bajulaz, président du club Les Boules d’Aire, en invitant, pour le 1er mai, toutes les associations de la commune à un tournoi de pétanque.

 

 

Paul Tardivel, Marlène Tardivel et Isabel Lanza, Simone Bajulaz (DR).

 

Tout au long de la journée et en 7 manches, 8 triplettes se sont affrontées, avec évidemment l’envie d’atteindre au plus vite les 13 points gagnants. Ont bien sûr participé Les Boules d’Aire, organisatrices de l’événement mais aussi trois membres du comité des Pompiers, de l’Aire-de-Rien, de l’Aérienne, de l’APEALV, des Amis du 31, de l’Exécutif et du Municipal, soit 24 joueurs au total !

 

Bien que réticent, le soleil a tout de même fait de belles apparitions. Une majorité des parties se sont disputées en plein air, sur les terrains de pétanque installés non loin du charmant couvert des lavandières, que les spectateurs aussitôt désertaient au profit des quelques rayons printaniers.

 

L’ambiance fut joyeuse et fair-play. Après chaque partie on se congratule, on s’embrasse, les meilleurs consolant les moins bons par « tu sais, ça reste un jeu de hasard ! »

 

 Myriam Bouaouaja préparant son délicieux couscous royal (DR).

 

Lorsque l’horloge du clocher de l’église sonne midi, une vingtaine de conjoints et d’enfants ont rejoint le tournoi. On a faim et surtout, on sait tous qu’en cuisine se mijote, depuis plusieurs heures, le couscous royal de Myriam et d’Isidore. Elle a ramené de Tunisie ce mélange unique d’épices dont seule sa belle-sœur a le secret et qui parfume délicieusement l’espace.

 

Les joueurs et leurs familles abandonnent, le temps d’une pause bien méritée, boules et cochonnet et regagnent hâtivement la longue table, tous munis d’une belle assiette garnie. Certains trouvent même un petit coin de bar pour déguster leur plat oriental.

 

 

Raymond Zbinden, toute la technique du pro (DR).

 

Lorsque le tournoi reprend en début d’après-midi, l’ardeur et la bonne humeur sont intactes et seront nourries d’applaudissements à l’énoncée du classement. Les Boules d’Aire sont premières, peut-être grâce à un entraînement assidu, suivies de L’Aérienne et des Pompiers. En cadeau, chaque triplette reçoit un paquet de pâte, un bocal de sauce tomate et une bouteille de vin : invitation à se revoir ! Humour et consolation pour l’Aire-de-Rien qui, pour être dernière du classement, reçoit une jolie lanterne… d’extérieur !

 

Découvrez en images, les moments forts de cette journée.

 

Texte et photos Carole Cattaneo, 1er mai 2013

Imprimer