A la belle Escalade

La soirée a commencé par un Cortège, accompagné par « Le Cor des Alpes de Bernex » avec une halte devant l’épicerie qui a permis à tous de se réchauffer avec du vin chaud ou du thé, offerts par la Mairie, avant de se faire arroser de bonbons par la Mère Royaume. Le défilé s’est ensuite rendu à la salle polyvalente où une soupe chaude l’attendait.

 

Pour pouvoir déguster la traditionnelle raclette, proposée par l’Aérienne, il fallait se munir du précieux sésame, délivré par Edouard Duperrier qui avait revêtu, pour l’occasion, une tenue à l’allure porcine qui a, semble-t-il, rencontré un certain succès !

 

 

Ils étaient nombreux à monter sur la scène, ce 13 décembre, pour montrer leur costume lors du concours de déguisements. Cette année, le thème retenu était la musique. Les spectateurs ont ainsi pu voir défiler des groupes célèbres tels les Beatles, Abba, Kiss, Village People, des notes de musique seules ou accrochées à leur partition parfois accompagnées d’un chef d’orchestre, des iPhones avec des écouteurs géants, des guitares et des guitaristes, des pianos, des boules à facettes, des groupes de rock et de disco, sans oublier les héros de toujours : Zorro, Spider-Man et les incontournables princesses !

 

 

Certains costumes ont plus retenu l’attention du jury et les heureux gagnants sont remontés sur scène pour recevoir une marmite !

 

 

Mais la marmite la plus convoitée reste celle, confectionnée par la maison Jenny, qui trône sur la scène depuis le début de la soirée. Elle a fière allure avec sur son couvercle des canons, l’écusson et le nom de notre Commune inscrit en lettres d’or. Mais avant qu’elle ne soit brisée par le Maire Barthélémy Roch et Alice Hidalgo, présidente de l’APEALV, Alain Bajulaz s’improvise chef d’orchestre pour faire entonner au public le célèbre Cé qu'è lainô accompagné en musique par « Le Cor des Alpes de Bernex ».

 

 

 La marmite cassée, les enfants (et les plus grands) se pressent contre le bord de la scène les mains tendues pour recevoir une assiette remplie de massepains et de chocolat. La soirée n’est pour autant pas terminée, les discussions vont bon train autour des tables et les plus jeunes se déhanchent avec bonheur à la disco sur des musiques rythmées !

Galerie d'images

Texte et photos Catherine Poupaert-Wille, décembre 2013

Imprimer